Rapport du Conseil de participation du 18/03/2021

  1. Approbation du dernier rapport du 12 novembre 2020.

Le rapport est approuvé à l’unanimité, sans aucun commentaire.

2. Approbation du plan de pilotage modifié.

Le plan de pilotage a été envoyé au Directeur au Contrôle d’Objectifs (DCO). Ce dernier a émis quelques recommandations avant acceptation.

Pour rappel, le plan de pilotage a trois objectifs principaux :

  • la diminution du taux d’absentéisme.

Selon les chiffres repris au moment de la rédaction du plan, il s’élève à 12%. Le souhait est de le réduire d’1/3 et d’arriver à 4%

  • l’amélioration du bien-être au sein de l’école

Selon le DCO, les indicateurs repris pour l’évaluation ne sont pas pertinents.

Mr Pitot et l’équipe enseignante ont donc repris une réflexion qui a abouti à l’idée de prendre comme indicateur le nombre de faits de violence. Pour quantifier sa diminution ou sa progression, une enquête serait réalisée à deux moments différents de l’année. Elle va également tenter de recenser la nature des faits de violence et leurs causes.

Ils ont dû circonscrire ce qu’était considéré comme un fait de violence car les représentations sont différentes en fonction de chacun(e).

5 types ont été sélectionnés :

  • coups volontaires à un enfant ou à un adulte, avec précision si «  avec » ou « sans » déclaration d’accident
  • dégradation volontaire des biens
  • insultes aux enseignants
  • crachas
  • faits de rackets et de vols

L’identification de l’endroit et des moments des faits de violence est prise en compte.

  • Améliorer les résultats au testing interne et aux évaluations externes P2, P4 ou CEB au terme de leurs parcours en primaire.

Le DCO a jugé les moyens mis en place trop flous. L’objectif poursuivi par le pacte d’excellence est qu’une partie des enfants passe le CEB.

Ce but n’est pas inscrit dans la culture de l’école vu l’organisation actuelle de l’enseignement secondaire et aucun enfant ne passe le CEB, même si certains sont réorientés en enseignement secondaire ordinaire au terme de leur scolarité primaire.

L’équipe enseignante a recensé les épreuves appliquées par tous les réseaux d’enseignement et a commandé les épreuves interdiocésaines ainsi que celles du wappy web (composé de groupes d’enseignants).                          Elle va en analyser le niveau global et déterminer à quels enfants les soumettre.

L’objectif est d’arriver à :

  • 55% d’enfants pour les épreuves de fin de 2ème primaire
  • 40% d’enfants pour ceux de fin de 4ème primaire
  • 5% pour le CEB

Le but est d’en faire surtout un élément de valorisation pour l’enfant.

L’organisation pratique de la passation des épreuves doit encore être réfléchie.

Le contrat d’objectif sera mis en place en septembre 2021 et évalué après la 1ère année, la 3ème année et la 6ème année. Les résultats finaux seront pour septembre 2028.

Rappelons que les enfants sont orientés de plus en plus tard en enseignement   spécialisé, avec beaucoup de difficultés et de souffrances accumulées. Il ne sera pas évident de réaliser ces objectifs sur 2 ou 3 ans de scolarité.

L’établissement doit prouver que tout a été mis en place. Il n’y aurait pas    d’obligation de résultats mais ces derniers auront sans doute des répercussions …

Quelques précisions sont demandées par les membres du conseil, notamment par rapport au contenu des enquêtes et du « ressenti » des enfants, en tenant compte de leur sensibilité.

Le plan de pilotage est approuvé à l’unanimité ce 18 mars 2021.

3. Divers.

Point sur les travaux :

  • La chaudière va être remplacée. Le dossier a été remis à Mr Deplasse. La société CEFA est chargée de l’installation.
  • Projet d’aménager l’ancien local du patro qui est dans la continuité du réfectoire, en local polyvalent, notamment « snoezelen ».   Ce projet entre dans le cadre des objectifs de bien-être de l’école et de diminuer la violence à l’école.    Coût : 4000€
  • Des titulaires ont émis le souhait d’avoir leur classe équipée en WIFI.   Un devis de 12.000€ a été estimé par une entrepris pour le câblage et les antennes, en sachant que le câblage sera réalisé par les ouvriers de l’école …
  • Une voisine se plaint par rapport à l’envahissement de certains arbres sur son terrain et souhaite qu’ils soient élagués. Ils sont plantés à distance réglementaire et il n’y a aucune obligation légale de répondre à cette requête. Néanmoins, afin de maintenir des relations de bon voisinage, deux petits arbres seront abattus.
  • Concernant la sécurité aux abords de l’école, Mr Pitot a envoyé un courrier au Bourgmestre et a reçu un avis de bonne réception.    Mme De Telder donne lecture du projet de l’enquête pour le voisinage qu’elle a réalisé avec Mme Aupaix.     Un membre du conseil attire l’attention sur le fait qu’il faut bien spécifier dans l’enquête que l’objectif est de faire ralentir la vitesse des véhicules, sans remettre en cause le fonctionnement actuel de l’école avec les bus, …   Le reste des actions, comme l’analyse quantitative du trafic, est toujours en stand-by puisqu’elle serait peu représentative en cette période de Covid et télétravail.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.