Mesures Covid-19 en vigueur à partir du 10 janvier 2022 – NOUVEAUTES

Madame, Monsieur,

Un Comité de concertation (CODECO) s’est réuni ce jeudi 6 janvier 2022 pour analyser les évolutions de la situation sanitaire et envisager les mesures à prendre pour y faire face.
Considérant l’augmentation rapide des contaminations observée depuis quelques jours en raison de l’émergence du variant OMICRON, le CODECO a décidé de confirmer la rentrée du 10 janvier 2022 à 100% en présentiel tout en maintenant jusqu’au 28 janvier au moins, les mesures de restriction applicables à la vie scolaire communiquées dans le cadre de la circulaire 8406, à savoir

– port du masque à partir de la 1ère primaire dans les espaces intérieurs ;
– attention permanente à la ventilation et installation de détecteurs de CO2 (voir circulaire 8360) ;
– invitation aux parents à réaliser des auto-tests sur leurs enfants avant la rentrée du 10 janvier et, ensuite, une fois par semaine.

Le CODECO a toutefois décidé d’autoriser à nouveau les sorties scolaires d’une journée, dans le respect des règles en vigueur dans la société et au sein du secteur d’accueil de l’activité.
Par ailleurs, la Conférence interministérielle des Ministres de la Santé (CIM santé), considérant la haute contagiosité du variant OMICRON mais aussi ses différentes caractéristiques spécifiques (durée d’incubation, formes et durée des symptômes, dynamique de transmission chez personnes en ordre de vaccination, etc.), a décidé d’adapter considérablement la stratégie de testing et de tracing dans la société comme dans les collectivités scolaires.
Au niveau scolaire, cela se traduit principalement les éléments suivants , tels que décidés par la CIM Santé du 5 janvier dernier :

a) Vu le port du masque buccal et le respect des recommandations de ventilation, les enfants d’une classe sont considérés comme des contacts à bas risque en cas de contamination d’un élève. Dans les classes bien ventilées dans l’enseignement maternel, les enfants de cette classe peuvent être considérés comme contacts à bas risque dans la même situation ;

b) Si un contact à haut risque a eu lieu en dehors de la classe et que l’enfant doit être mis en quarantaine pour cette raison, il peut quitter cette quarantaine pour aller à l’école ;

c) Le suivi des contacts dans les écoles de l’enseignement fondamental sera poursuivi dans le cadre de la détection des clusters ou des foyers. Désormais, cela signifie que s’il y a 4 cas infectés (ou 25%) dans la classe (symptomatiques ou non), la classe sera mise en quarantaine pendant 5 jours. Ce traçage sera appliqué dans toute la mesure du possible à partir du 10 janvier 2022 sur la base des protocoles existants.
L’ONE finalise actuellement l’adaptation de ses protocoles.

Je vous remercie pour votre attention

  

“Extrait de la Circulaire 8415 – Caroline Désir, Ministre de l’Enseignement”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.