Rapport du Conseil de participation du 24/08/2021

  1. Approbation du rapport du 18 mars 2021

Commentaires :

  • Plan de pilotage modifié
    • Concernant l’amélioration du bien-être au sein de l’école, un relevé des « faits de violence » sera réalisé durant 1 semaine à plusieurs reprises dans le courant de l’année scolaire
    • Concernant les résultats aux évaluations externes, P2, P4 ou CEB, ce sont uniquement les élèves sortants qui passeront les épreuves en fonction de leur niveau.
    • En septembre 2028, il faudra réaliser un nouveau plan de pilotage avec trois objectifs.
    • Il y a quelques années, la population de l’école se composait de ¾ d’élèves inscrits en T1 et ¼ en T8. Actuellement, cette proportion est complétement inversée -> liée aux multi-dys
  • Divers
    • La chaudière doit être, en théorie, remplacée avant le 1er septembre 2021. Les travaux devaient commencer en août …
    • L’aménagement de l’ancien local est postposé.
    • Le plan de pilotage nécessite de plus en plus le recours à internet et au WIFI   -> le projet d’une installation pour tout le bâtiment a été accepté par le P.O.
    • Les alarmes incendie et intrusion sont obsolètes. Un appel d’offres a été réalisé.
    • Pour la sécurité aux abords de l’école, Mr Pitot a écrit à Mr P.O. Delannoy, bourgmestre. Il a juste reçu un accusé de bonne réception.

Mme De-Telder et Mme Aupaix étant absentes, nous n’avons pas de retour quant à l’avancée de leurs démarches (enquête de voisinage, …).

P.V. approuvé à l’unanimité

2. Poste de direction.

Monsieur Espeel est toujours en incapacité pour maladie.
Deux appels à candidature avaient été réalisés, un en juin 2020 et le deuxième en août 2020.
Monsieur Pitot avait été retenu et avait pris son poste en septembre 2020. Cependant, en juin 2021, il a décidé de ne pas poursuivre.
Le P.O. aurait d’autres candidats dans leur réserve de recrutement. Il espère pourvoir le poste pour la rentrée.

  1. Mise en place du plan de pilotage.

Les trois objectifs ont été repris.
Chaque objectif est divisé en sous-objectifs pour lequel un pilote (instituteur) est désigné.
Cette année, la Fédération Wallonie-Bruxelles octroie 6 périodes, appelées heures de mission collective, à un membre du personnel, responsable du suivi de la mise en place de tous les objectifs. Un « super-pilote » en quelque sorte.

  1. Rentrée scolaire 2021.
  • Au 15 janvier 2021, l’école comptait 182 élèves (maximum atteint) et 44 intégrations : 226 dossiers au total.

Au 30 juin, 40 départs de 13 ans                                                                                    
4 départs anticipés à 12 ans pour l’enseignement secondaire            
6 départs pour d’autres motifs
Il reste 132 élèves.
12 intégrations s’arrêtent et 1 élève retourne en ordinaire en intégration. Il reste donc 33 intégrations réparties sur 25 écoles.

  • Le budget des intégrations n’a fait qu’augmenter ces dernières années.  On ne peut plus débuter une nouvelle intégration sauf pour les élèves inscrits en enseignement spécialisé.  Et ils ont réduit les périodes accordées : auparavant, une intégration donnait droit à 4 périodes, actuellement elle offre 3,82 périodes.  Cela entraîne un calcul épouvantable.   Pour les 33 intégrations, l’école bénéficie donc de 126 périodes, ce qui correspond à 5 ETP, qu’ils ont réparties le plus équitablement possible.   De plus, l’objectif de l’intégration a été modifié. Auparavant, le but était d’accompagner l’élève ; actuellement, l’enseignant détaché doit soutenir l’équipe pédagogique car les écoles ordinaires doivent mettre en place les aménagements raisonnables.
  • Par ailleurs, une intégration temporaire comptait pour un enfant (subsides et périodes).   L’an dernier, il y a donc eu beaucoup d’enseignants engagés avec les 44 intégrations réalisées mais ils ne vont pas tous garder leur poste.   Ils étaient prévenus lors de l’embauche.
  • Cette année, l’école va tenter de développer le projet pour enfants dysphasiques (aphasiques).   Depuis le début, une seule classe expérimentale est gérée par Madame Emmanuelle.  La demande d’inscriptions dans cette classe est en forte augmentation : 20 élèves.   Une 2ème classe regroupant les élèves d’un niveau plus élevé sera donc ouverte et tenue par Madame Céline.   Cette ouverture donne 2 périodes supplémentaires ainsi qu’1 période paramédicale !
  • Enfin, 11 périodes supplémentaires sont octroyées pour les moyens Covid-19 jusqu’au 31 décembre 2021.   Ce sont les élèves qui ont le plus souffert du confinement qui doivent en bénéficier par la mise en place d’activités artistiques, de groupes de parole, de coaching, …   Un projet doit être rentré pour le 1er octobre.   Madame Léa a accepté de s’en charger.   Ce qui va être le plus compliqué c’est de cibler les enfants.
  • A ce jour, il y a 35 inscriptions donc 169 élèves inscrits.  Au 30 septembre, pour ne pas recompter et revoir l’encadrement, le nombre d’élèves ne peut atteindre une différence de 5% à la baisse (5% = 9 élèves sur 182).    Mais il faut aussi que la vérification accepte des situations « particulières ».   Exemple : une enfant en intégration que le père irakien est venu rechercher pour la ramener au pays.   -> Elle est toujours inscrite mais jamais présente.
  • La rentrée scolaire se fait le mercredi 1er septembre à 8h30.   Le mercredi est un jour compliqué pour une rentrée scolaire ; particulièrement pour l’organisation des rangs pour le bus.  Comme chaque année, les parents du conseil de participation sont invités à l’accueil des parents des nouveaux élèves.  Chaque titulaire va reprendre sa classe de l’an dernier et durant la première semaine, tous les élèves (nouveaux et anciens) vont passer le même testing, ce qui permettra de former les classes sur base de la langue française au départ, puis d’autres critères (fratries, problématique particulière, sexe de l’instituteur, …).
  1. Divers
  1. Par rapport au Covid, tout est réouvert. L’enseignant doit mettre le masque uniquement lorsqu’il se déplace ou lorsqu’un enfant s’approche de lui, à l’intérieur mais pas à l’extérieur. Ils insistent surtout sur l’aération des locaux. Il faut limiter les personnes tierces. Si les enseignants ne portent pas le masque dehors, comment l’imposer aux parents ? Mais le Codeco a décidé qu’à partir du 1er septembre, le port du masque n’est plus obligatoire dans les collectivités publiques. 200 à l’intérieur et 400 à l’extérieur. La PSE attend toujours les directives de l’ONE.
  2. Récolte des bouchons : 174,200 kg     
    Dolce gusto : 54,640 kg    
    Piles : plus d’une tonne (Il va y avoir des nouveaux fûts).
    Au niveau du recyclage, des sacs PMC sont mis dans chaque classe.
    Pour le papier, le ramassage se fait le lundi matin très tôt… c’est donc compliqué quand il pleut.
  3. Il serait intéressant d’élaborer un document expliquant ce qu’est le conseil de participation ainsi que de confectionner un petit badge afin que les membres puissent être identifiés lors de l’accueil du 1er septembre.

     

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.